Noires sont les pensées des nuits blanches

Sonne, raisonne ce martèlement dans mon crâne. Demain, dès le lever du jour, je replongerai dans ma paresse quotidienne où les résolutions de la veille disparaitrons. Laissant mon esprit se torturer dans la niaiserie et la culpabilité, cherchant refuge auprès de la nostalgie. Mon corps ne m'appartiendra plus, le temps se chargera de l'user.

ك 


Older Post Newer Post


Leave a comment

Please note, comments must be approved before they are published